Acheter Call of Duty Black Ops Cold War CD Key

Vous êtes un féru des jeux vidéo principalement les jeux de tir ? Vous êtes à la recherche d’un jeu fantastique pour vous distraire ? Il n’y a pas mieux que le Call of Duty Black Ops Cold War.

Un jeu conçu pour vous

Call of Duty: Black Ops Cold War désigne un jeu vidéo de tir à la première personne. Il est développé par Raven Software et Treyarch. Il est édité par les soins de Activision. Ce jeu est sorti officiellement le 13 novembre 2020 aussi bien sur Xbox One, PlayStation 5, PlayStation 4, Windows et Xbox Series. Il s’agit bel et bien du 17ème jeu de la série Call of Duty et du 5ème jeu de la série Black Ops. Le réalisateur de ce jeu est Dan Vondrak. David S. Goyer en est le scénariste. Le mode de jeu est le solo ou le multijoueur. Windows constitue la plateforme dudit jeu et IW Engine son moteur.

Un jeu pas comme les autres

Call of Duty: Black Ops Cold War constitue un jeu assez plaisant. Au cours des années 1980, la CIA a reçu des renseignements précis concernant un agent opérationnel soviétique dénommé Perseus. C’était en plein cœur de la fameuse Guerre froide. Celui est affecté spécialement à une mission qui consiste à modifier de façon drastique le cours du conflit. Il a été donc mis sur pied une équipe spéciale afin de le traquer et surtout de le mettre en réalité hors d’état de nuire. On note la présence du président des Etats Unis Ronald Reagan dans le trailer.

Une immersion en pleine guerre froide

Avec le jeu Call of Duty Black Ops Cold War chaque joueur est lancé dans les profondeurs de la Guerre Froide. Il remonte à l’époque des années 1980. Le joueur se retrouve en principe face à des vérités difficiles et à des personnages historiques. La campagne lors du jeu est accompagnée d’un mode zombies coopératif et d’un mode complet multijoueur. Il n’est pas possible de discerner dans la campagne solo haletante le vrai du faux. Ladite compagne est conçue de mains de maître par Raven Software pour satisfaire les joueurs.

Sur les pas de l’histoire de la guerre froide

Le jeu permet de faire résolument face à plusieurs figures historiques ainsi qu’à d’atroces vérités durant les combats dans le monde principalement dans des lieux emblématiques tels que le Vietnam, le Berlin-Est, la Turquie, les quartiers généraux du KGB et autres. La campagne solo réchauffe à plein feu la guerre froide. Le dernier épisode de cette série de jeu de tir Doté d’un titre à rallonge vient réinterpréter de façon explosive l’affrontement qui existe entre l’URSS et les Etats-Unis tout au début des années 1980.

Une campagne sous haute tension

La campagne solo deCall of Duty Black Ops Cold War n’est pas recommandée aux personnes âgées de moins de 18 ans. Elle retrace tout de l’affrontement entre les Etats-Unis d’Amérique et URSS. Chaque joueur est appelé à prendre les commandes d’une forte eéquipe de la CIA. Celle-ci est placée sous le contrôle et la direction de Russell Adler. La mission parait très simple. Il s’agit juste de traquer et de neutraliser les différents responsables de la gigantesque prise d’otage au niveau de l’ambassade des Etats-Unis en Iran. C’était à Téhéran, du 4 novembre 1979 au 20 janvier 1981. Durant la chasse à l’homme, une opération clandestine a permis de remonter très rapidement les traces d’un espion soviétique très mystérieux. Il s’identifie juste sous le nom de Perseus.

Du flair et de la tactique au rendez-vous du jeu

L’histoire part tout doucement sur les chapeaux de roues. Une fois toutes les déconvenues surmontées, un bar d’Amsterdam sert de point de départ. Le joueur prend le contrôle d’Alex Mason présent dans les Call of Duty : Black Ops antérieurs. Il s’en suit une petite discussion avec Russell Adler. L’objectif de la mission est ainsi précisé. On rencontre un contact local qui affirme qu’on a la carte blanche de la police. On s’empresse pour rejoindre le coéquipier Frank Woods dans une ruelle. L’action est bien lancée avec l’assaut d’un immeuble abritant l’un des commanditaires et chevilles ouvrières de la prise d’otages à Téhéran. Il est temps de faire voler les balles en éclat. Les ennemis sont terrassés par dizaines en passant par un chemin qui mène sur les toits. La cible pense qu’il est possible de se faire la malle. Les combats restent très intéressants.